Travailler en France

Travailler en France pendant vos études

Il est autorisé par la loi Française de réaliser un travail à mi-temps parallèlement à des études de Français en France. La loi concernant le travail des étudiants étrangers a été changée en Juillet 2007.

1 : Conditions préliminaires

Demander un permis de travail temporaire à la DDTEFP n’est désormais plus nécessaire. Les étudiants étrangers sont autorisés à travailler si ils ont un permis de résidence valide (titre de séjour) ou un document équivalent, à la condition de renouveler ce document à temps lorsque c’est nécessaire La durée du travail légal pour un étuduant étranger a également été modifiée de 50% à 60% de la durée d’un travail à plein temps (pour un total de 964 heures par an).

2 : Règles à respecter par l’employeur

Veillez à ce que votre employeur notifie la création du contrat auprès de la préfecture correspondant à votre résidence, 48 heures minimum avant le début du contrat. Voici une liste des documents que l’employeur devra remettre :

  • Nom de la société, de l’employeur et adresse. Toutes les informations relatives à la société
  • Nom, nationalité et date de naissance de l’employé
  • Date de début du contrat signé.
  • Raison de l’embauche de l’employé, période du contrat et heures de travail.
  • Numéro de la carte de séjour de l’employé

3 : Conséquences du non-respect des règles

Si votre employeur ne notifie pas votre contrat à la préfecture, il risque des poursuites judiciaires. Par ailleurs, si un étudiant travaille davantage que la durée autorisée, il court le risque de perdre son titre de séjour.